Assez de mépris
Recherche
Accueil > APEIS > Communiqués de presse > Unedic : Lâcher les stylos. Le
APEIS
Unedic : Lâcher les stylos. Le projet du MEDEF doit être rejeté !
23 décembre 2005

Au lendemain de la 8eme séance de « négociation » de la convention assurance chômage, nos mouvements veulent faire passer auprès des salariés, en poste ou eu chômage, le message suivant :

Le projet d’accord ignore les attentes sociales : actuellement moins de la moitié des chomeurs est indemnisée et percoit des allocations le plus souvent inférieures à 853 euros, et en sort non pour « reprise d’emploi » mais pour « fin de droit ».

Cet accord réduirait encore les droits des chômeurs et des précaires :

· Le budget de l’indemnisation passerait de 24,4 milliards d’euros en 2005 à 21,5 l’année suivante par une restructuration des droits de différentes catégories des chômeurs : seniors, saisonniers, chômeurs en activité réduite, ceux et celles que ne rattraperons pas la filière « B », les personnes ayant un projet de formation qualifiante… Les chômeurs moins souvent indemnisés seront ainsi renvoyés vers les misérables minima sociaux ou rien du tout…

· Le partage des sacrifices est défavorable aux salariés : à titre d’exemple, le relèvement du taux de cotisation finalement concédé par le patronat, quelques soit le type d’emploi est réparti « égalitairement » entre salariés et employeurs, produiraient une hausse de la participation
salariale de 0,17 % contre 0,10 % pour celle des employeurs.

· Le dispositif serait toujours inadapté au chômage de masse, au développement de la précarité et à l’urgence sociale, et toujours est aussi instable, dont l’équilibre financier dépendrait uniquement de la fin du chômage et du succès du profilage-contrôle-sanction des chômeurs.

Nous sommes déterminés à continuer la mobilisation contre la nouvelle étape de la précarisation propose ce projet accord, à les faire reculer comme l’ont fait les recalculés, à obtenir la mise en place d’un système
unifié indemnisant toute les formes de chômage et de précarité par une allocation individuelle ayant le SMIC pour référence.

Les organisations syndicales doivent jouer leur rôle et rejeter le projet d’accord sur l’assurance chômage.

Paris, le vendredi 23 décembre 2005

Agir ensemble contre le Chômage !
21ter rue voltaire 75011 Paris 06 68 50 78 67
ac-secretariat no-log.org www.ac.eu.org

Association Pour l’Emploi, l’Information et la Solidarité
8, rue de Verdun 94400 Vitry
apeis freesurf.fr
Tél. : 01.46.82.52.25 Fax : 01.45.73.25.61
http:www.apeis.org

Mouvement National des Chômeurs et Précaires
17, rue Lancry 75010 Paris
mncp.national free.fr Tel. : 01.40.03.90.66 Fax : 01.40.11.31.62
http://mncp.mncp.free.fr/

CGT - Chômeurs
263, rue de Paris 93100 Montreuil
chômeur cgt.fr Tél. : 01.48.18.85.44 Fax : 01.48.18.81.68
www.cgt.fr


Vers le haut de la page

 

Plan du site |  Espace privé |  Nous écrire | Soutenir l’APEIS | 

APEIS
8 rue de Verdun
94800 Villejuif
tel : 01 46 82 52 25
Portable : 07 81 19 31 94
E.mail : apeis live.fr