Avec l’Apeis, plus jamais seul !
Recherche
Accueil > APEIS > Communiqués de presse > Radars : Pompes à fric et/ou
APEIS
Radars : Pompes à fric et/ou pompe à voix ?
26 mai 2011

Un bout de temps qu’on n’avait pas assisté à une telle levée de boucliers, à une telle fronde et aussi à un tel revirement.
Attention les révoltés du bitume et des urnes sont là ! Les révolutionnaires de l’asphalte sortent les drapeaux, les pétitions et les banderoles !
Attention, pas question de défendre les radars qui ont comme réelles fonctions de prélever des sommes astronomiques en amendes et en stages de récupération de points.
Ca se saurait si ce qui leur importait c’était notre santé et notre sécurité, non ?
Ce qui est choquant c’est cette mobilisation de lobbys et de certains élus sur un droit « inaliénable » qui ressemble à s’y méprendre au lobby des armes aux Etats-Unis, pas touche, la liberté au dessus de tout et surtout de tous.
Quand peu, trop peu se mobilisent contre les fermetures de classe, contre la casse de l’Hôpital public, les licenciements, les délocalisations, la vie chère, contre le chômage et son lot de misère et de désespoir, les centaines de milliers de femmes et d’hommes sans domicile fixe.
La citoyenneté s’exprime de façon individualiste et pas en termes collectifs, c’est dangereux, populiste et démagogique, mais ça on devrait être habitué.
Villejuif le 25 mai 2011.
Philippe Villechalane
Porte parole


Vers le haut de la page

APEIS
8 rue de Verdun
94800 Villejuif
tel : 01 46 82 52 25
Portable : 07 81 19 31 94
E.mail : apeis live.fr

 

Plan du site |  Espace privé |  Nous écrire | Soutenir l’APEIS | 

APEIS
8 rue de Verdun
94800 Villejuif
tel : 01 46 82 52 25
Portable : 07 81 19 31 94
E.mail : apeis live.fr