Avec l’Apeis, plus jamais seul !
Recherche
Accueil > APEIS > Communiqués de presse > Pas de vacances pour tous (...)
APEIS
Pas de vacances pour tous !
25 juin 2009

Les juilletistes sont dans les starting -block afin de profiter enfin d’un repos souvent mérité. Les aoûtiens commencent à envisager de décompresser et d’évacuer un temps les soucis du quotidien.
Dans le même temps le nombre de chômeurs explose, par dizaines et centaines de milliers, ils affluent dans les Pôles emploi, mais circulez y a rien à voir mise à part des contrôles, et surtout rien à gagner ou si peu en termes de droits.
Bien sûr pas mal de ces nouveaux chômeurs, pas encore trop touchés financièrement vont réussir à partir mais la peur au ventre, avec l’angoisse du devenir et de l’avenir chevillé au cerveau.
Evidemment, pour certains de plus en plus nombreux les vacances seront dans la famille ou chez des amis pour réduire les frais, mais il y aura tout de même une parenthèse entre exploitation et précarité.
Vous pouvez toujours espérer que cela aille mieux en tablant sur l’efficacité du remaniement ministériel, non bien sûr je plaisante. Rien ne viendra de là si ce n’est malgré les déclarations et les effets d’annonces, plus de difficultés, plus de précarité pour les pauvres et la majorité des salariés et toujours plus de fric pour les exploiteurs et les dominants.
Et pendant les deux mois de cet été ne comptez pas sur une trêve, bien au contraire. Les licenciements vont continuer et la précarité va encore gagner du terrain. L’objectif des patrons étant de faire toujours plus de profit, le moyen retenu par le Medef et leurs amis du gouvernement est de faire baisser le prix du travail.

Déjà des entreprises sont entrain de licencier des salariés en CDI afin d’embaucher des salariés au RSA.

L’argent public qui manque cruellement pour l’ensemble des services publics va servir à enrichir les patrons.
Il faut que les luttes s’intensifient, et il doit s’agir d’un face à face, malgré les déclarations lénifiantes sur le fait que la lutte des classes est désuète, que la seule bonne volonté et la bonne intelligence régleront tout, au mieux de l’intérêt général. Sauf que les patrons pensent que l’intérêt général est le leur et pas celui de toutes et tous.
Il est plus que temps de se bouger, rien ne se réglera sans notre intervention. Personne ne viendra, femme ou homme providentiel (le) comme un Zorro ou un Robin des bois prendre aux possédants pour partager avec le gentil peuple.
Jamais les riches n’ont donné aux pauvres et aux salariés, sauf les quelques piécettes de la charité et de la bonne conscience. Rien sans bataille, sans affrontement, sans lutte.

Nous vous donnons rendez- vous sur le stand de l’Apeis à la fête de l’Humanité les 11, 12 et 13 septembre et participer au débat que nous y organisons le samedi 12 à 15 H avec Danièle LINHART, sociologue, directrice de recherches au CNRS, spécialiste du travail, sur le thème : RSA, CDD, temps partiel…Où en est le travail ?

Bonnes vacances à celles et ceux qui partent, bon courage aux autres, et surtout bonne rentrée sociale et revendicative.

Villejuif le 24 juin 2009

Philippe Villechalane
Porte parole de l’Apeis


Vers le haut de la page

APEIS
8 rue de Verdun
94800 Villejuif
tel : 01 46 82 52 25
Portable : 07 81 19 31 94
E.mail : apeis live.fr

 

Plan du site |  Espace privé |  Nous écrire | Soutenir l’APEIS | 

APEIS
8 rue de Verdun
94800 Villejuif
tel : 01 46 82 52 25
Portable : 07 81 19 31 94
E.mail : apeis live.fr