Assez de mépris
Recherche
Accueil > APEIS > Communiqués de presse > Pas d’expulsions sans relogemen
APEIS
Pas d’expulsions sans relogements !!!
mai 2004

Jean Louis Borloo vient d’annoncer qu’il n’y aurait plus d’expulsions, que l’immense majorité de celles et ceux qu’on expulsaient étaient des femmes et des hommes ayant connus des accidents de la vie et non a une quelconque mauvaise volonté.

Nous nous félicitons que Mr Borloo ai entendu nos revendications car il était temps de commencer de stopper cette spirale de la misère, même si nous pensons qu’il faut aller plus loin et intervenir auprès des bailleurs autres que HLM, qui eux expulsent à tour de bras.

Il en a fallu des années de bagarres âpres et difficiles pour en arriver là, il en a fallu des dizaines de gardes à vue parce que nous n’acceptions pas l’inacceptable, il en aura fallu des procès et même des condamnations pour qu’enfin la justice l’emporte.

Pendant des années on nous répondait légalité quand nous parlions de légitimité et d’égalité.

Le maintien du versement de l’APL, même en cas de non paiement du loyer est une bonne mesure qu’il faut généralisée, cela empêche la dette de devenir énorme et insurmontable, d’autant que chacun le sait la réparation sociale de ces mesures barbares coûtent très cher financièrement, au-delà du coût social et humain qu’il n’est même pas possible de mesurer.

Ces expulsions qui condamnent les familles à être aux mains de marchands de sommeil, sans espoir de retour à une vie décente, tant le logement social est devenu hors de prix pour une couche de la population de plus en plus importante et notamment les plus pauvres.

Nous resterons vigilants et mobilisés car nous ne nourrissons pas de promesses, nous veillerons à ce que cette notion de bonne et mauvaise foi ne vienne perturber dans les faits cette belle et bonne résolution.

Car cette notion de bonne foie est pour le moins relative, elle est acceptable quand les revenus sont réellement conséquents, mais quand on survit dans les minima sociaux, en ASS, ou avec une indemnisation du chômage ridicule, pas question pour nous de reconnaître cette notion.

Nous revendiquons une indemnisation décente de toutes les formes de chômage, et en tout état de cause des revenus dignes, c’est la meilleure solution pour que des hommes, des femmes, des enfants ne se retrouvent plus jamais à la rue.

Villejuif, le 14 mai 2004.


Vers le haut de la page

APEIS
8 rue de Verdun
94800 Villejuif
tel : 01 46 82 52 25
Portable : 07 81 19 31 94
E.mail : apeis live.fr

 

Plan du site |  Espace privé |  Nous écrire | Soutenir l’APEIS | 

APEIS
8 rue de Verdun
94800 Villejuif
tel : 01 46 82 52 25
Portable : 07 81 19 31 94
E.mail : apeis live.fr