Quel avenir ?
Recherche
Accueil > APEIS > Communiqués de presse > Nous sommes tous des 1000 (...)
APEIS
Nous sommes tous des 1000 de Cachan !
5 septembre 2006

Cela fait 20 jours que les « 1000 de Cachan » ont été expulsés, 20 jours que la vie est devenue encore plus précaire, 20 jours que la peur, la fatigue, le désespoir, l’incompréhension sont omniprésents, 20 jours qu’ont contrôle, qu’ont arrête, qu’ont enferme, qu’ont sépare des familles à tour de bras.

20 jours aussi que la lutte est quotidienne, pour survivre d’abord, pour protéger des enfants en grand danger psychologique et pour trouver des solutions dignes, durables, viables, humaines, « normales ».

Les soutiens sont plus nombreux que les solutions, seule la lutte, l’engagement et la détermination peuvent permettre de sortir décemment de cette terrible situation humaine, sociale et donc politique.

Sarkozy multiplie les déclarations haineuses qui peuvent paraître de bon sens à certains, tant le chômage, la précarité et la pauvreté font perdre le vrai sens aux choses, le vrai sens des choses, et pourtant, toutes les études le prouvent il y a besoin des immigrés pour que la France tourne comme on dit.

Mais en réalité elle tourne comme une toupie folle qui éjecte de ses flancs celles et ceux qui sont les moins protégés, les plus précaires, celles et ceux qui n’ont que leur travail pour vivre.

Cette violence contre les plus fragiles, les plus faibles, les plus pauvres permet surtout de ne pas attaquer ceux (grands patrons et actionnaires) qui profitent de ce système pour s’enrichir à en dégueuler.

Etre avec les « 1000 de Cachan » ce n’est pas seulement une question de solidarité même si cela compte et qu’elle doit encore plus et mieux s’exprimer, être avec les « 1000 de Cachan » c’est savoir que leur combat est le nôtre, celui des dominés et des exploités contre les dominants et les exploiteurs.

Etre avec les « 1000 de Cachan » c’est dire que l’on ne veut pas accepter l’inacceptable, et qu’il faut au plus vite faire en sorte que les enfants, tous scolarisés puissent reprendre tranquillement le chemin de l’école, ces enfants qui seront les adultes de la France de demain.

Samedi 9 septembre les chômeurs et précaires de l’APEIS seront de la manifestation qui partira de République à 15 H ;

Et si on était des dizaines de milliers à exprimer sa solidarité et sa volonté d’égalité ?

Villejuif le 6 septembre 2006.


Vers le haut de la page

APEIS
8 rue de Verdun
94800 Villejuif
tel : 01 46 82 52 25
Portable : 07 81 19 31 94
E.mail : apeis live.fr

 

Plan du site |  Espace privé |  Nous écrire | Soutenir l’APEIS | 

APEIS
8 rue de Verdun
94800 Villejuif
tel : 01 46 82 52 25
Portable : 07 81 19 31 94
E.mail : apeis live.fr