Avec l’Apeis, plus jamais seul !
Recherche
Accueil > APEIS > L’APEIS dans les médias. > Le Monde - Plusieurs milliers
APEIS
Le Monde - Plusieurs milliers de chômeurs défilent à Paris pour "rappeler qu’ils existent" avant la présidentielle

Plusieurs milliers de chômeurs ont défilé, samedi 2 décembre après-midi à Paris, contre le chômage et la précarité, à l’appel de l’ensemble des mouvements de chômeurs. La manifestation est partie de la place de la République peu en direction du siège de l’Unedic, derrière une banderole de tête proclamant "Temps, travail, argent : changeons les règles".


Les trois associations de chômeurs (MNCP, AC !, Apeis), ainsi que la CGT-Chômeurs ont appelé à cette manifestation nationale pour tenter de peser sur la présidentielle. "L’insécurité, sujet de prédilection annoncé de cette campagne, découle en majeure partie du chômage et de la précarisation de nos vies", ont-ils rappelé. "C’est la 4e année que nous organisons une manifestation début décembre", a déclaré Philippe Villechalane, porte-parole de l’Apeis. "Le but, c’est de montrer qu’on existe, de rappeler qu’il y a cinq millions de chômeurs et 7 millions de travailleurs pauvres en France, mais aussi de dire qu’il n’y a pas de fatalité : que notre situation est le résultat de choix politiques, sociaux, et des entreprises, dans une société riche", a-t-il ajouté.

"Cette manif est devenue un rituel pour dire que beaucoup de gens ne passent pas un bon Noël : on est les porte-parole des sans-voix", raconte Maguy, 54 ans, une ancienne de Moulinex à Caen licenciée en 2001, la casquette vissée sur des cheveux noirs très courts.

"UN CHÔMEUR EST UN ÉLECTEUR"

Des manifestants sont venus de province (Basse-Normandie, Ardennes, etc..), tel Jean-Pierre, grand gaillard du BTP aux yeux bleux, originaire de la Sarthe et au chômage depuis 4 ans. "A 50 ans, pour trouver du travail, c’est pas facile : on espère que les candidats à la présidentielle vont nous entendre et voir qu’il faut changer les choses", a-t-il témoigné. Les manifestants demandent que "la prime de Noël" de 152 euros réservée aux bénéficiaires du RMI et aux chômeurs en fin de droits (ASS) soit portée à 500 euros et accordée à "tous les chômeurs et précaires".


Le Monde.fr : Plusieurs milliers de chômeurs défilent à Paris pour "rappeler qu’ils existent" avant la présidentielle

Vers le haut de la page

APEIS
8 rue de Verdun
94800 Villejuif
tel : 01 46 82 52 25
Portable : 07 81 19 31 94
E.mail : apeis live.fr

 

Plan du site |  Espace privé |  Nous écrire | Soutenir l’APEIS | 

APEIS
8 rue de Verdun
94800 Villejuif
tel : 01 46 82 52 25
Portable : 07 81 19 31 94
E.mail : apeis live.fr