Assez de mépris
Recherche
Accueil > APEIS > Communiqués de presse > Le Ministre doit refuser (...)
APEIS
Le Ministre doit refuser l’agrément de la proposition de convention assurance chômage !
26 janvier 2006

La procédure d’agrément de la convention assurance chômage proposée par les organisations « dites représentatives » CGC, CFDT, CFTC et patronales, est officiellement ouverte.
Le Journal officiel du mardi 24 janvier a publié neuf « Avis » informant que « le ministre de l’emploi, de la cohésion sociale et du logement envisage de prendre un arrêté d’agrément tendant à rendre obligatoires, pour tous les employeurs … ainsi que pour tous les salariés, les
dispositions » découlant de l’accord du 22 décembre 2005. Débute un délai de quinze jours, où les « organisations professionnelles et toutes personnes intéressées sont priées (), de faire connaître leurs observations et avis au sujet de l’agrément envisagé »

Alors soyons clairs : cette proposition de convention ne doit pas être agréée : l’accord fait porter aux salarié-es, au chômage ou en poste, les deux tiers du coût des mesures en dégradant encore les conditions d’indemnisation. Elle n’est ni à la hauteur, ni équilibrée : elle réduit les possibilités d’indemnisation, de fait réduit les durées, précarise encore les droits (profilage-aiguillage-contrôle-sanction) et subventionne
encore l’emploi précaire ; elle s’attaque à ceux qui cumulent, quelques heures ou quelques mois (emploi et allocation) ; elle maintient la réforme des annexes 8 et 10…

C’est une fois de plus, affichée, la volonté de réduire les droits des salariés, qu’ils soient avec ou sans emploi, c’est à terme la destruction du code du travail

Une table ronde réunissant toutes les parties concernées doit être convoquée en urgence pour remettre à plat les différents systèmes, pour l’indemnisation de toutes les formes de chômage et de précarité avec la garantie d’une allocation ayant le SMIC mensuel pour référence, pour le
libre choix de son emploi et de sa formation.

Alors que grandie la contestation contre l’amputation des droits, que le gouvernement dévoile ses projets (CPE, contrats vieux..), la réunion précipitée du prochain Comité supérieur de l’emploi, ce vendredi 27 janvier, sera l’occasion d’expressions multiples.

Comme l’indique le Journal officiel du 24 janvier, nous avons jusqu’au 9 février pour prendre des initiatives, « adressées à la délégation générale à l’emploi et à la formation professionnelle, 7, square Max-Hymans, 75015
Paris » pour que le Ministre n’agréé pas cette mauvaise proposition d’assurance chômage.


Agir ensemble contre le Chômage !
21ter rue Voltaire 75011 Paris
ac-secretariat no-log.org

Association Pour l’Emploi, l’Information et la Solidarité
8, rue de Verdun 94400 Vitry apeis freesurf.fr
Tél. : 01.46.82.52.25 Fax : 01.45.73.25.61
http://www.apeis.org/

Mouvement National des Chômeurs et Précaires
17, rue Lancry 75010 Paris mncp.national free.fr
Tel. : 01.40.03.90.66 Fax : 01.40.11.31.62
http://mncp.mncp.free.fr/

CGT - Chômeurs
263, rue de Paris 93100 Montreuil chômeur cgt.fr
Tél. : 01.48.18.85.44 Fax : 01.48.18.81.68
www.cgt.fr


Vers le haut de la page

APEIS
8 rue de Verdun
94800 Villejuif
tel : 01 46 82 52 25
Portable : 07 81 19 31 94
E.mail : apeis live.fr

 

Plan du site |  Espace privé |  Nous écrire | Soutenir l’APEIS | 

APEIS
8 rue de Verdun
94800 Villejuif
tel : 01 46 82 52 25
Portable : 07 81 19 31 94
E.mail : apeis live.fr