Quel avenir ?
Recherche
Accueil > APEIS > Communiqués de presse > Indemnisation de TOUTES (...)
APEIS
Indemnisation de TOUTES les formes de chômage et de précarité, et TOUT DE SUITE !
30 avril 2020

Malgré toutes les mesures de maquillage et de comptage, le nombre de chômeurs explose.

Il est donc plus que temps, face à cette crise sanitaire et SOCIALE de prendre de réelles mesures, la première, essentielle et indispensable est d’annuler la convention d’assurance chômage du 1er novembre 2019.

Puis de maintenir dans leurs droits et d’en ouvrir pour celles et ceux qui n’ont pas pu trouver un emploi, tout le temps de cette crise sanitaire et sociale.

De la même façon aucune radiation ne devrait venir sanctionner une femme ou un homme déjà sans emploi, à plus forte raison en cette période ou les difficultés sont accrues et les urgences bien plus criantes.

Ce que démontre par ailleurs cette période si particulière, mise à part l’amateurisme et l’inutilité des « puissants » c’est l’importance des petites mains, celles et ceux qui ne sont pas reconnus, bousculés, stigmatisés, invisibles, sous payés, qui ont permis que cela tourne, y compris bien évidemment ceux qui étaient montré du doigt comme étant des « privilégiés » des régimes spéciaux il y a peu.

Personnel soignant, ouvriers, livreurs, conducteurs, postiers, auxiliaires de vie, caissières, femmes et hommes de ménage, éboueurs, gardiens d’immeubles, éducateurs, personnels administratif et fonctionnaires qui ont assuré la continuité du service public et des réponses aux situations d’urgences et tant d’autres ont été indispensables, pas les traders, les banquiers, les actionnaires et les publicitaires.

Sans oublier les dizaines de milliers de bénévoles, de militants qui se sont organisés pour que des familles, des quartiers entiers ne crèvent pas littéralement de faim, et notamment des jeunes de nos quartiers populaires.

Il est possible de créer des centaines de milliers d’emplois et même des millions en relocalisant dans d’innombrables secteurs d’activités, ne serait-ce que pour répondre aux multiples besoins, loin, bien loin d’être satisfaits ainsi qu’en réduisant la durée du temps de travail et en finançant de vraies formations qualifiantes.

Et l’argent il existe, dans l’optimisation, les évasions et les fraudes fiscales, les charges sociales non payées, les profits, bénéfices et dividendes.

Dans ce contexte nous ne pouvons que renouveler nos revendications :

1 / Un emploi pour chacune et chacun correctement rémunéré
2 / En attendant, l’indemnisation décente de toutes les formes de chômage.
3 / Par défaut, l’augmentation des minimas sociaux afin que personne ne se retrouve sous le seuil de pauvreté.
4 / L’annulation la convention d’assurance chômage du 1er novembre 2019
5 / Des droits maintenus et développés pour tous les chômeurs et précaires en cette période de crise.
6 / L’interdiction des radiations
7 / Retraite au plus tard à 60 ans pour toutes et tous à taux plein !

Et l’urgence c’est tout de suite !!!

Demain, 1er mai c’est la fête des travailleurs, de tous les travailleurs, y compris ceux qui sont privé d’un emploi. Bonne fête aux uns et FAÎTES DU TRAVAIL aux autres !!!

L’Apeis, le 30 avril 2020
Contats : Siergé corinne 06.84.19.11.21 / Villechalane Philippe


Vers le haut de la page

 

Plan du site |  Espace privé |  Nous écrire | Soutenir l’APEIS | 

APEIS
8 rue de Verdun
94800 Villejuif
tel : 01 45 73 25 61
Portable : 07 81 19 31 94
E.mail : apeis live.fr