Assez de mépris
Recherche
Accueil > APEIS > Tracts > FAIM DE DROITS !
APEIS
FAIM DE DROITS !
7 mai 2010

Des centaines de milliers de chômeurs survivent sans revenus. Des millions de précaires se trouvent sans moyens réels et décents d’existence. Et il est d’ores et déjà prévu qu’un million de chômeurs arrivent en fin de droits en 2010 et se retrouvent dans toutes les urgences possibles et imaginables.
Mais ceux qui dirigent notre pays n’ont pas vraiment d’imagination concernant les terribles difficultés du quotidien. En revanche, ils se tapent dessus pour savoir si le bouclier fiscal est plus ceci ou moins cela et puis qui sera candidat en 2012 ou encore prêchent pour une loi sur le voile intégral qui concerne à peine plus de 300 personnes ou rabâchent les règlements de comptes entre bandes de jeunes des quartiers populaires.
Pendant ce temps là on ne parle pas du chômage, de la précarité, du mal- logement quand logement il y a encore, de la pauvreté et de la misère. Enfin si on en parle toujours pas mal, mais bien souvent juste avant les échéances électorales.
Dans les agences de Pôle emploi, où les dysfonctionnements sont la règle, où les « ordres » suggérés sont de « désinscrire », comprenez radier les « clients », traduisez par usagers, où les offres d’emploi sont quasiment inexistantes, où nous sommes convoqués, contrôlés, fliqués.
Mais aussi à la CAF qui a hérité du RSA, entres autres, pour voir des dizaines de femmes et d’hommes attendre, qui ne doivent pas faire de vagues, ne pas revendiquer, être calmes, tout doit se passer dans le silence.

Attention à celui ou celle dont le môme pleure, il se sent tout de suite coupable, « chut », « pas de bruit », « pas ici », « pas maintenant », cela en dit long sur l’ambiance imposée.
Nous voulons être respectés, nous ne voulons plus être traités en termes statistiques, de masse, de courbes et de pourcentages. Nous voulons vivre et non survivre, nous voulons compter à égalité. Il y à urgence, nous n’avons pas le temps car c’est maintenant que nous vivons nos vies.
Si vous vous sentez seul(e), sans voix, maltraité(e), infantilisé(e), montré(e) du doigt ne restez surtout pas seul(e). Ensemble, nombreux nous devons et pouvons faire valoir nos droits et en gagner d’autres.
Ne restez pas isolé(e)s, n’hésitez pas à nous contacter, à passer nous voir, à nous appeler.

APEIS 8 rue de VERDUN 94800 VILLEJUIF 01.46.82.52.25


Vers le haut de la page

APEIS
8 rue de Verdun
94800 Villejuif
tel : 01 46 82 52 25
Portable : 07 81 19 31 94
E.mail : apeis live.fr

 

Plan du site |  Espace privé |  Nous écrire | Soutenir l’APEIS | 

APEIS
8 rue de Verdun
94800 Villejuif
tel : 01 46 82 52 25
Portable : 07 81 19 31 94
E.mail : apeis live.fr