Assez de mépris
Recherche
Accueil > APEIS > Communiqués de presse > En 2007 plus de personnes (...)
APEIS
En 2007 plus de personnes sans domicile fixe !!!
mars 2002

En campagne électorale, tout est possible, les promesses se succèdent, les scandales continuent et les expulsions ont repris.
Lionel Jospin qui veut à tout prix devenir Président de la République, tant il est vrai que son bilan de chef du gouvernement ne permet peut-être pas d’envisager une majorité encore à gauche dans la prochaine assemblée nationale.

Plus de personnes sans domicile fixe c’est un beau programme en soi, en tout cas une belle déclaration, quel engagement réel ? quoi d’autre que des mots ? les mêmes mots, toujours, si c’est une réalité, Lionel Jospin doit s’engager immédiatement à ne plus expulser, c’est pour lui un des moyens de tenir ses promesses : ne pas continuer à jeter à la rue des femmes, des hommes, des familles.

Sans compter qu’il faudra réparer, reloger, resocialiser, resouder, redonner confiance, que tout cela aura évidemment un coût financier mais surtout humain, social, politique.

Depuis le 15 mars dernier la fin de la trêve des expulsions est là comme un couperet, comme un compte à rebours, comme autant d’angoisses, de vies brisées, le signe fort, attendu serait une décision immédiate de déclarer illégale les expulsions sans relogement, une forme de moratoire en attendant que des mesures concrètes, législatives viennent sonner le glas de cette barbarie.

C’est un peu la même chose pour ce qui concerne la promesse de création de 900.000 emplois, il faut savoir de quoi on parle, si c’est des emplois qui nous maintiennent dans la pauvreté, à quoi cela avance-t-il, à part baisser les chiffres du chômage ?

Ce qu’il faut c’est prendre des mesures de gauche autrement qu’en termes caritatifs ou palliatifs, il faut répartir autrement les immenses richesses produites et prendre l’argent là où il se trouve réellement, sur les comptes des actionnaires, des grands patrons et des boursicoteurs de tout poil.

Vitry sur Seine le 19 mars 2002

Le Président de l’APEIS

Philippe Villechalane.


Vers le haut de la page

APEIS
8 rue de Verdun
94800 Villejuif
tel : 01 46 82 52 25
Portable : 07 81 19 31 94
E.mail : apeis live.fr

 

Plan du site |  Espace privé |  Nous écrire | Soutenir l’APEIS | 

APEIS
8 rue de Verdun
94800 Villejuif
tel : 01 46 82 52 25
Portable : 07 81 19 31 94
E.mail : apeis live.fr