Assez de mépris
Recherche
Accueil > APEIS > Communiqués de presse > Des papiers pour toutes (...)
APEIS
Des papiers pour toutes et tous !
septembre 2001

Des dizaines de milliers de sans papiers sont en attente du règlement de leurs terribles situations, il faut régulariser afin d’éviter le désespoir de familles entières qui n’ont aucun problème d’ « intégration », la plupart d’entre eux travaille, souvent dans des conditions plus que précaires.

Il faut d’ailleurs se demander qui ça arrange de pouvoir disposer de main d’œuvre au moindre coût, il n’y à plus de frontières pour les biens, les marchandises et surtout les capitaux mais ils en reste de solides pour les hommes, les femmes, les familles.

Les mauvaises lois sont bien faîtes, sans papiers pas de contrat de travail, sans papiers pas de bail et cela sans cesse et sans fin, pour toutes les familles obligées d’occuper des logements sans droits, ni titres c’est un véritable enfer, elles se retrouvent trop souvent à la rue, victimes des marchands de sommeil, victimes des marchands de papiers, victimes sur toute la ligne et proies faciles pour les profiteurs, les exploiteurs et les magouilleurs de tous poils.

Les sans papiers sont l’expression de l’état du monde, de sa violence, de sa férocité, de sa sauvagerie, des droits, des passes droits mêmes pour les plus forts et les plus puissants, de la souffrance, de la stigmatisation même pour les plus faibles, les plus fragiles et les plus pauvres.

La demande de régularisation ne doit pas seulement être une forme de solidarité humaniste mais surtout la volonté d’une autre organisation de l’ensemble de la société, de la cohésion de la planète.

Quoi de plus humain que d’aller là où il est envisageable de nourrir ses enfants, de leurs construire un avenir ? Même quand on est contraint à l’exil, loin des siens, de ses repaires, de sa culture.

La question des sans papiers est fondamentale pour l’ensemble de la société, nous sommes toutes et tous concerné(e)s, ce qui se joue aujourd’hui pour les sans papiers aura des conséquences sur les vies de chacune et de chacun d’entre nous.

Suite à de graves problèmes d’expulsions dans la dernière période, les militant(e)s de l’APEIS ont rencontré(e)s les sans papiers et ont décidé(e)s de les aider à s’organiser. Nous avons décidé, ensemble, de nous rendre à la préfecture du Val de Marne le vendredi 6 septembre 2002 à 15H.

C’est pour ces raisons que nous appelons à la solidarité et à la lutte en étant des milliers à manifester samedi 7 septembre dés 14 H, place Clichy.

Ensemble, nombreux, exigeons la régularisation de tous les sans papiers !

Vitry sur seine le 6 septembre 2001.


Vers le haut de la page

APEIS
8 rue de Verdun
94800 Villejuif
tel : 01 46 82 52 25
Portable : 07 81 19 31 94
E.mail : apeis live.fr

 

Plan du site |  Espace privé |  Nous écrire | Soutenir l’APEIS | 

APEIS
8 rue de Verdun
94800 Villejuif
tel : 01 46 82 52 25
Portable : 07 81 19 31 94
E.mail : apeis live.fr