Avec l’Apeis, plus jamais seul !
Recherche
Accueil > APEIS > Communiqués de presse > Contrat de travail
APEIS
Contrat de travail
16 janvier 2008

La délégation patronale à salué « Une négociation en plusieurs points historiques » Moi ça me fait drôlement peur.


Quand ceux qui ont des intérêt divergents des nôtres font ce genre de déclaration il est pour le moins temps de s’inquiéter, alors bien évidemment le monde change, il y a la concurrence et la mondialisation, il y a ceci et cela et patati et patata, mais les guerres économiques des dominants et des nantis sur la planète ne doit pas nous conduire à accepter n’importe quoi.
Et pourtant le Medef gagne car les syndicats sauf la CGT, qu’il convient de saluer, signent avec le patronat, en réalité ce sera plus de travail et moins de contrat, cette négociation nous permet au passage de demander à ce que des syndicats comme Solidaires et l’UNSA siègent dans le cadre du paritarisme.
Ce qui est dans cet accord c’est que la protection collective explose, chacune et chacun sera renvoyé à sa seule responsabilité individuelle et à sa force de négociation, pas mal pour les plus forts ou les plus féroces, terrible pour les autres, la majorité.
Dans le même temps la fusion UNEDIC / ANPE va permettre de convoquer, de contrôler, d’obliger les chômeurs à accepter un emploi même si ce n’est ni sa formation, ni ses compétences ni même bien sur ses désirs et aspirations, sinon ce sera sanctions et radiations.
Pendant que ça négociait un chômeur de 44 ans est mort de froid en Isère, il n’était pas sans domicile fixe mais il disait à ses proches qu’il travaillait de nuit alors qu’il était en chômage et dormait dans sa voiture, c’est le résultat d’années de culpabilisations, de stigmatisations, la honte a un mort de plus dans sa lourde besace et les responsables ne seront certainement pas inquiétés, c’est la libre entreprise !


Se loger devient pari impossible tant les loyers sont élevés, se chauffer devient un problème, se transporter un sacrifice, les fruits, le pain, le lait et le reste coûtent de véritables petites fortunes et comme pour pondérer le niveau d’augmentation on nous annonce que le prix des télés et des appareils photos baissent, ouf, nous voilà rassurer.
C’est sur tout les fronts du travail qu’ils attaquent et fort, ainsi les médecines du travail sont exsangues, les inspecteurs du travail n’ont plus les moyens de remplir leur mission mais on nous sort du chapeau des inspecteurs pour contrôler les fumeurs, ce ne serait pas de la fumisterie tout ça ?
Ah oui j’allais oublier, bonne année hein !

Villejuif le 16 janvier 2007
Philippe Villechalane
Porte parole de l’APEIS.


Vers le haut de la page

APEIS
8 rue de Verdun
94800 Villejuif
tel : 01 46 82 52 25
Portable : 07 81 19 31 94
E.mail : apeis live.fr

 

Plan du site |  Espace privé |  Nous écrire | Soutenir l’APEIS | 

APEIS
8 rue de Verdun
94800 Villejuif
tel : 01 46 82 52 25
Portable : 07 81 19 31 94
E.mail : apeis live.fr