Je lutte contre la misère
Recherche
Accueil > APEIS > Communiqués de presse > Arrêtons avec les discriminatio
APEIS
Arrêtons avec les discriminations !
25 août 2010

Dès le plus jeune âge, un rapport publié avant-hier dans le Monde, montre que les discriminations tendent à se banaliser. L’handicapé, la fille, le noir, l’obèse, le maghrébin, le juif, le musulman sont insultés.

Les insultes se multiplient et les réactions se font attendre.
Quelques jeunes ont entrer à Sciences Po mais il n’en reste pas moins que la grande majorité sort du collège , du lycée sans aucun diplôme et va ensuite galérer à Pôle emploi. Ce Pôle emploi qui « accueille » des milliers de jeunes qui vont patienter pendant des mois, à envoyer des CV, à suivre des formations pour la recherche d’emploi, qui vont parfois trouver des heures d’intérim, un mois voire un mois et demi puis rien.

Ce qui se produit au niveau scolaire se reproduit dans le travail. Autant être jeune, mince, blanc, diplômé, hétérosexuel et catholique sinon, du travail il n’y en a pas…
Ce gouvernement, dès qu’il dit « faut aider les chômeurs » il faut comprendre traquez-les jusqu’à ce qu’ils se découragent et jettent l’éponge. Combien de suicides, de prises d’antidépresseurs… ?

Dans cette société violente de par les discriminations, se développent des violences verbales, physiques. C’est une conséquence logique. Ceux qui mettent de l’huile sur le feu pour faire oublier leur politique dévastatrice, les Sarkozy, Hortefeux, Lefebvre, Lellouch, Devedjian, pour la plupart fils d’immigrés, veulent apparaître plus français que les français.

Ceux-là mêmes qui savent que le peuple de France est composé de peuples venus d’ailleurs à des périodes différentes. C’est historique, incontestable et c’est une chance.

Agiter le drapeau nationaliste au lieu de créer des emplois dans la recherche, l’industrie, l’enseignement, la santé, l’environnement, c’est montrer sa petitesse. Petits, ils le sont au service des Bettencourt, Parisot, Dassault, Lagardère, Bouygues et j’en passe.
C’est à cause de ces gens-là que notre pays, avec ses richesses multiculturelles est montré du doigt par la communauté internationale, la presse étrangère, l’Onu…

Le pays des Droits de l’homme raciste ? Oui, pour une part, mais pas seulement. L’immense majorité va se ressaisir, je l ‘espère, surtout si elle réfléchit que les italiens, les espagnols, les algériens, les polonais ont construit, au même titre, que les français de « souche » ce pays. Et ces français, qui sont-ils ? Il me plairait qu’une étude soit faite à ce sujet, je suis sûre que nous aurions beaucoup de surprises et que, pour une fois, nous pourrions nous amuser.

Christiane GRAVE
Porte-parole de l’APEIS
le 25/08/2010


Vers le haut de la page

APEIS
8 rue de Verdun
94800 Villejuif
tel : 01 46 82 52 25
Portable : 07 81 19 31 94
E.mail : apeis live.fr

 

Plan du site |  Espace privé |  Nous écrire | Soutenir l’APEIS | 

APEIS
8 rue de Verdun
94800 Villejuif
tel : 01 46 82 52 25
Portable : 07 81 19 31 94
E.mail : apeis live.fr